AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRomeGardeRegistresLe Droit CanonLe Dogme

Partagez | 
 

 d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hull19
Cardinal
avatar

Lieu RP : Arles

MessageSujet: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   Mar 14 Fév 2017 - 16:24

Citation :
Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges

Ami Séminariste, je vous invite à lire la troisième et dernière partie du précédent texte.

Citation :
Partie III : Les charges au sein de la communauté aristotélicienne.

Art. 1 : Une charge est une fonction religieuse reconnue soit dans le présent Droit Canon, soit dans les règlements internes des dicastères romains, soit dans la Règle d’un ordre religieux reconnu par la Curie.

Art. 3 : Est clerc celui qui occupe une charge religieuse séculière ; est regularis celui qui occupe une charge religieuse régulière ; est milites celui qui occupe une charge – définie comme telle dans l’article 3 ter ou dans le Droit Canon des Saintes Armées – au sein de la Congrégation des Saintes Armées ; par opposition au fidèle qui n'occupe aucune de ces trois charges.


N.B. La charge de clerc, et les règles qui lui sont afférentes, prennent le pas sur celle de regularis, et celle de regularis sur celles de milites.

- Art. 3 bis: Sont considérés comme regularis de l'Église, les fidèles ayant embrassés une règle de vie monacale, les fidèles membres des ordres religieux aristotéliciens, et les fidèles rassemblés en communauté dans les abbayes In Gratebus.

- Art. 3 ter: Sont considérés comme milites de l'Église, les fidèles membres des branches armées des ordres militaires faisant partie des effectifs des Saintes Armées aristotéliciennes, ainsi que les fidèles qui se place individuellement ou collectivement sous les ordres de l'Etat Major des Saintes Armées.


Art. 4 : Hors dérogation de leur primat, ou avis contraire mentionné pour certaines charges dans les autres livres du Droit Canon ou dans les règlements intérieurs des dicastères Romains, les clercs et les regularis, qu'ils soient milites ou non, ne peuvent porter d’armes autres que celles d’apparats liées à leur rang social.

Art. 6 : Seul un fidèle ou un prêtre peut occuper une charge au sein de l'Église.

Art. 7 : Le statut universitaire de théologien (HRP: niveau 3 voie de l'Église) n’est pas un statut religieux mais est nécessaire pour occuper certaines charges.

Art. 8 : Les charges au sein de l'Église Aristotélicienne se répartissent en trois catégories : principale, secondaire et tertiaire.

Art. 9 : Les charges principales constituent le socle hiérarchique de l'Église Aristotélicienne. Elles priment sur toutes les autres.


- Art. 9 bis: Un même clerc ne peut occuper qu’une seule charge principale.

Art. 10 : Les charges secondaires sont les charges complémentaires de l’Eglise Aristotéliciennes.


- Art. 10 bis: Un même clercne peut occuper que deux charges secondaire en plus d’une éventuelle charge primaire.

Art. 11 : Les charges tertiaires sont les charges liées aux congrégations ou aux ordres religieux, ou n'entrant pas dans l'une des deux premières catégories.


- Art. 11 bis: Le cumul des charges tertiaires est défini dans la règle de chaque ordre et congrégation.

Art. 12 :
Les prêtres occupant une charge à la dignité épiscopale portent le titre de prélat, privilège octroyé du fait des mérites dont leur charge fait foi.

Art. 13 : Au sein du clergé séculier, un clerc ne peut être soumis à l'autorité directe que d'un seul autre clerc. Il ne peut donc cumuler que des charges conformes à cet impératif.

Art. 14 : Les charges honorifiques et émérites n'entrent pas en ligne de compte dans la règle des cumuls.

Bien, en théorie, vous aviez déjà vu la différence entre un croyant et un fidèle. Il se peut que vous saviez un certain nombre d'autres choses, a nous de démystifier ce qui ne serait pas connu.

  1. Qu'est-ce qu'une charge religieuse ? Donnez un exemple.
  2. Qu'est ce qu'un Clerc, un Régularis, et un Milites ?
  3. Quels sont les 3 types de charge ? Sont elles cumulables et comment ?
  4. Qu'est ce que la dignité Épiscopale ?

PS : Je vous rappelle que vous devez répondre par des phrases courtes, structurées et claires.
De plus il est inutile de recopier le document qui vous est présenté. Faites vos propres phrases.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerian2
Diacre de Brignoles
Diacre de Brignoles
avatar

Lieu RP : Marseille

Feuille de personnage
Nom et prénom: Valérian de Lemcel-Vonsage
Paroisse: Brignoles

MessageSujet: Re: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   Jeu 16 Fév 2017 - 8:07

Valérian se lança dans les réponses.

Qu'est-ce qu'une charge religieuse ? Donnez un exemple.
Une charge est une fonction religieuse officielle, reconnue par le droit canon ou dans des règlements d’ordres reconnu par la Curie.
Par exemple, pour continuer sur la Curie, il peut s’agir du Camerlingue, des Cardinaux émérites, mais plus proche de nous, un curé, un diacre ou encore un évêque.

Qu'est ce qu'un Clerc, un Régularis, et un Milites ?
Pour clarifier ma répondre, il faudrait définir le clergé séculier et régulier.

Clergé séculier (Dixit le préambule du livre II) : Le clergé séculier est chargé d’encadrer les fidèles, de rendre le culte et d’accomplir les rites. Il doit faire partie de la vie de la cité et peut même, s’il le juge nécessaire, s’y imposer pour combler les manquements aux valeurs aristotéliciennes. En d'autres termes, je dirais qu'il s'agit de l'organisation telle que nous la connaissons In Gratebus.

Clergé régulier : Le clergé régulier rassemble les clercs qui vivent selon une règle monastique, dénommé généralement : Moine
Je crois que les clergé réguliers comprennent également les abbayes et les couvents. Nous serions donc plus ici, dans une organisation Res Parendo.

Un clerc est un fidèle, serviteur au sein d’un clergé séculier.
Je ne sais pas si cette liste est exhaustive, mais je dicterai :
Sacristain, ça je ne sais pas !
Diacre,
Vicaire,
Curé,
Chanoine,
Chapitrain,
Archidiacre,
Vicaire diocésain,
Évêque ou Archevêque suffragant,
Premier archidiacre,
Vicaire général,
Archevêque métropolitain,
Évêque Vice-primat,
Évêque primat.

Désolé d'être aussi bavard, mais j'aime bien savoir si je me trompe !


Le regularis, occupe une charge régulière. Est un clergé régulier la communauté des moines, qui peuvent également être clerc.
Le milite, est celui qui occupe une charge au sein des saintes armées.

Quels sont les 3 types de charge ? Sont elles cumulables et comment ?
Les trois types de charges sont Principales, Secondaires et Tertiaires.
Par exemple, curé est une charge Primaire, tout comme l'évêque.
A la question de savoir, si ces charges sont cumulables, la réponse est oui et non


Valérian sourit

Non, car on ne peut occuper qu’une seule charge principale.
Oui, car en plus de la charge principale, on peut occuper jusqu’à deux charges secondaires
Quant aux charges tertiaires, elles sont liées aux congrégations ou aux ordres religieux n’entrant pas dans les deux premières catégories et le cumul de ces charges, tertiaires, sont définies par ces ordres et congrégations.

Qu'est ce que la dignité Épiscopale ?
La dignité épiscopale est octroyée à certains clercs de statut élevé, comme les recteurs d'ordre religieux, les grand-maîtres d'ordres militaires et religieux, les abbés de monastère In Gratebus et les préfets de congrégations, ils portent le titre de Prélat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hull19
Cardinal
avatar

Lieu RP : Arles

MessageSujet: Re: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   Jeu 16 Fév 2017 - 23:16

"Bien, bien... alors reprenons un peu.

Les charges primaires sont cumulables avec des charges secondaires dans le même diocèse, ou du moins sous le même évêque ou archevêque.
Un Cardinal a des exemptions sur le cumul de charge et peut être, par exemple, vicaire dans un diocèse sans restriction.

Pour la hiérarchie, je vais modifier un peu... nous allons déborder du cadre du cours. Je dresse un tableau, il me faudra du temps ^^
"

Citation :
Local :
Diacre = non-ordonné et sacrements RP,
Vicaire = ordonné, pas un érudit théologien et sacrements RP,
Sacristain = non-ordonné, érudit théologien et sacrements IG seulement,
Diacre-Sacristain = non-ordonné, érudit théologien et sacrements IG ET RP,
Curé = ordonné, un érudit théologien et sacrements IG [et RP aussi],

Diocésain :
Chanoine = non-ordonné et conseil diocésain/archidiocésain,
Chapitrain = non-ordonné et conseil diocésain/archidiocésain,
Archidiacre = non-ordonné et fonction de second du diocèse suffragant,
Vicaire diocésain = non-ordonné et fonction de second du diocèse suffragant,
Premier archidiacre = non-ordonné et fonction de second du diocèse métropolitain,
Vicaire général = non-ordonné et fonction de second du diocèse métropolitain,
Intendant Commanditaire = non-ordonné, un érudit théologien qui s'occupe de tenir la cathédrale en attendant la nomination d'un suffragant ou métropolitain (ce peux être lui qui le devient éventuellement).
Vicaire Diocésain In Gratibus = ordonné, un érudit théologien qui s'occupe de tenir la cathédrale en attendant la nomination d'un suffragant (ce peux être lui qui le devient éventuellement).
Vicaire Général In Gratibus = ordonné, un érudit théologien qui s'occupe de tenir la cathédrale en attendant la nomination d'un métropolitain (ce peux être lui qui le devient éventuellement).
Arch/Évêque émérite [de X ou Y ancien diocèse] = Ancien évêque obtenant cet honneur pendant 2 mois après sa démission volontaire et en bonne grâce,
Évêque suffragant = Évêque IG, un érudit théologien qui est le chef de diocèse,
Évêque In Partibus = Ancien arch/évêque de longue date ayant bien servi et ce faisant octroyé, par la Curie, un titre d'évêque honorifique à vie dans les anciens évêchés perdus (comme Alexandrie) (La position dans la hiérarchie est débattable; mais c'est un poste honorifique rare)
Archevêque suffragant = Archevêque IG, plus de prestige, mais idem à un évêque et un érudit théologien qui est le chef de diocèse,
Archevêque métropolitain = Archevêque IG et un érudit théologien qui est le chef de la province ecclésiastique, mais sans autorité véritable (juste un droit de regard sur les autres diocèses, et de gestion si le poste est vacant),
Archevêque In Partibus = Ancien arch/évêque de longue date ayant bien servi et ce faisant octroyé, par la Curie, un titre d'évêque honorifique à vie dans les anciens évêchés perdus (comme Alexandrie). Mais, ayant été Camerlingue, l'évêque se fait élevé archevêque. Ou, prenant sa retraite après son mandat de Camerlingue, il reçoit directement un archevêché IP (La position dans la hiérarchie est débattable; mais c'est un poste honorifique très très rare).

Assemblée Épiscopale :
L'on peut mettre ici le Secrétaire primatial, le plus bas des postes honorifiques. Tous les postes dans les assemblés épiscopales sont tenues par des arch/évêques de l'assemblée.
[1er, 2e, 2e, etc] Vice-Primat = position honorifique élue par l'assemblée épiscopale locale pour agir comme vice-représentant/porte-parole, position de prestige uniquement,
Primat = position honorifique élue par l'assemblée épiscopale locale pour agir comme représentant/porte-parole, position de prestige uniquement,
Assemblée Épiscopale =  Rassemblement de tous les arch/évêques de la primatie, qui vont voter et élire les positions d'évêque, archevêque et de l'équipe primatiale. Ceci est la plus haute autorité avant de tomber dans celle des cardinaux. Un évêque est pape en en diocèse; qu'il soit suffragant ou métropolitain. Seul l'Assemblée épiscopale locale peut, via un vote, oblgier un de ses membres à faire quelque chose.

Synode :
Rassemblement de 2 ou plus assemblées épiscopales faisant parties de la même zone géodogmatique. Ils prennent des décisions qui affectent les deux assemblées. Par exemple, l'Archevêque d'Arles est élu par un synode entre l'Assemblée Épiscopale de France et la Vice-Primatie du CESE francophone. L'Archevêque de Tour est élu par un synode entre l'Assemblée Épiscopale de France et la Primatie de Bretagne.

Consistoire :
Rassemblement des cardinaux nationaux d'un zone géodogmatique (un découpage linguistique... par exemple, le consistoire pontifical francophone englobe la primatie de Bretagne, de France, et la Vice-Primatie du CESE francophone). Le consistoire valide les statuts des primaties, valides les dissolutions de mariages, rend des décisions qui vont affecter toutes les assemblées épiscopales locales sur le territoire géodogmatique.
Cardinal national suffragant = un évêque élevé à détenir un poste au consistoire, il n'a pas de droit de vote à la Curie.
Cardinal national électeur = un évêque ou cardinal national élevé à détenir la position de chef honorifique du consistoire, il a le droit de vote à la Curie et est généralement celui qui va mener les discussions pour assurer le bon fonctionnement du consistoire.

Curie :
Rassemblement de tous les cardinaux romains et nationaux afin de discuter et de voter des décisions pour le bien de tout l'Église. Lorsque des décisions sont prises, les électeurs votent et la majorité remporte.
Cardinal national émérite = Ancien Cardinal national (électeur ou suffragant) à la retraite et ayant droit de parole sans droit de vote
Cardinal national suffragant = comme plus haut, droit de parole sans droit de vote,
Cardinal national électeur = comme plus haut, droit de parole et droit de vote,
Cardinal romain émérite = Ancien Cardinal romain à la retraite et ayant droit de parole sans droit de vote
Cardinal romain électeur = un évêque ou cardinal (national ou romain) qui se fait confier la position de Chancelier ou de Vice-Chancelier d'un Congrégation.  Les chanceliers sont des co-chanceliers de facto, la différence étant que le chancelier a la primauté sur les décisions concernant sa Congrégation. Ce sont donc les cardinaux dit "congrégationnels".
Archidiacre de Rome = un cardinal désigné à la position honorifique par le Camerlingue pour aider à la gestion administrative de la curie (comme un vice-primat)
Camerlingue = un cardinal romain depuis au moins 6 mois, élu pendant 6 mois par tous les cardinaux, incluant les suffragants et les émérites. Comme un primat, il ne dispose pas d'autorité réel, étant une représentant et porte-parole des décisions de la Curie.

Sa Sainteté le Pape : Rien à dire sur cela je crois.

Le Très Haut : ibidem.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerian2
Diacre de Brignoles
Diacre de Brignoles
avatar

Lieu RP : Marseille

Feuille de personnage
Nom et prénom: Valérian de Lemcel-Vonsage
Paroisse: Brignoles

MessageSujet: Re: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   Ven 17 Fév 2017 - 5:22

Valériane prit le temps de retranscrire ces précieuses informations.

merci éminence pour ces informations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hull19
Cardinal
avatar

Lieu RP : Arles

MessageSujet: Re: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   Sam 18 Fév 2017 - 3:01

Hull sourit en coin.

"Bien, bien, alors allons à la partie seconde du cours. Je vous ai aussi placé déjà la partie troisième qui est très courte."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges   

Revenir en haut Aller en bas
 
d) Partie I > 3 : Fondements de l'Église ; Charges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Résumé partie XXVI et impressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SIEGE DES ARCHEVECHES DE PROVENCE :: Cellule de Valerian2-
Sauter vers: