AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRomeGardeRegistresLe Droit CanonLe Dogme

Partagez | 
 

 e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hull19
Cardinal
avatar

Lieu RP : Arles

MessageSujet: e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial   Sam 18 Fév 2017 - 2:55

Citation :
Partie II > 1 : Le découpage Paroissial

Ami Séminariste, je vous invite à lire ce document, il s'agit d'un extrait du Droit Canon qui instaure le découpage de l'Église au niveau Paroissial, le niveau que vous allez normalement principalement occuper.

Citation :
La paroisse religieuse est, en premier lieu, une subdivision géographique dans un diocèse. Elle désigne à la fois une aire géographique précise, le « territoire de la paroisse », et un groupe de personnes habitant sur ce territoire et constituant la communauté paroissiale. Il est donc possible de faire partie de plusieurs paroisse, mais niveau administratif on dépend directement de la paroisse communale de sa résidence principale (hrp : celle visible sur le profil IG)

Il existe 3 sortes de paroisses qui toutes dépendent d’un évêque qui est donc le supérieur religieux direct du responsable de la paroisse. Un curé, diacre, vicaire, aumônier ou chapelain ne peut célébrer de sacrements en dehors d'une paroisse où il est intronisé sans l’autorisation de son évêque ET du responsable de la paroisse en question.

La paroisse communale ou citadine.

La paroisse communale est obligatoirement une ville ou un village ouvert, référencé comme paroisse In Gratebus.

L'église dite paroissiale est le lieu de rassemblement de la communauté devant laquelle le curé et ses assistants célèbrent différentes cérémonies telles que les deux messes hebdomadaires. La paroisse communale ne peut avoir que 3 responsables, un Curé, un vicaire ou un diacre. Le responsable de la paroisse peut avoir 2 aides, soit diacre ou soit vicaire. Les aides supplémentaires tel que acolyte, bedeau, sacristain ne sont pas considérés comme clercs et même si il faut l’accord de l’évêque pour en nommer ils sont sous la responsabilité directe du responsable paroissial qui les a nommés.

- Curé

La cause matérielle = il doit être prêtre et théologien de l’Eglise aristotélicienne (N3VE).
La cause efficiente = il est nommé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse communale ou citadine où il est nommé dépend.
La cause formelle = il est intronisé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse où il est nommé dépend.
La cause finale = Il a en charge représentative et en Dieu (In God) la gestion religieuse, économique et administrative de sa paroisse.

Le Curé peut célébrer tout les sacrements aristotéliciens hormis l’ordination. Il peut nommer deux clercs pour l’aider en temps que vicaire ou diacre, et autant d’acolytes qu’il le désire pour autant qu’il ait l’accord de son évêque.

Cumul : Curé est une charge principale, il ne peut donc cumuler avec d’autre charge principale.

- Diacre et vicaire.

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Église, s'il est ordonné le diacre porte le nom de vicaire.
La cause efficiente = il est nommé par le curé de sa paroisse avec l’accord de son évêque (ou archevêque).
La cause formelle = il est intronisé par le curé de sa paroisse ou par son évêque (ou archevêque).
La cause finale = Il a en charge représentative la gestion religieuse de la paroisse où il est nommé.

Les diacres et les vicaires peuvent célébrer tout les sacrements aristotéliciens hormis l’ordination. Ils ne peuvent nommer aucun membre du clergé paroissial, ils dépendent directement du curé paroissial ou à défaut de l’évêque.

Cumul : Diacre et vicaire sont des charges secondaires. Ils peuvent cumuler avec une d’autres charges secondaires ou primaires dans le clergé séculier mais uniquement si cette charge dépend du même évêque.

- Sacristain (faisant Office de curé).

La cause matérielle = il doit être baptisé et théologien de l’Église aristotélicienne (N3VE).
La cause efficiente = il est nommé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse communale ou citadine où il est nommé dépend.
La cause formelle = il est intronisé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse où il est nommé dépend.
La cause finale = Le sacristain s'occupe de la sacristie et prépare donc l'office In God pour l'officiant.

Il faut autant que possible éviter les sacristains comme charge fixe, et ne les utiliser que pour compenser à un manque réel de curé.

Il existe deux types de Sacristain :

a) Les simples fidèles.

Il n'est pas être considéré comme un clerc et ne peut pas se revendiquer comme tel. Toute fois en public il devra agir en bon aristotélicien et ne pas déshonorer la charge de quelque manière que ce soit, sous peine d’excommunication. Il devra rediriger les demandes de sacrement vers un clerc pouvant s’en charger.

b) Les diacres ou vicaire.

S’il est diacre en plus de la fonction de Sacristain, il garde le titre de Diacre et tout ce qui s’y rattache. Si c'est un vicaire qui prend la place, il devient curé pour le temps de la nomination.

Cumul : Tant qu'il est sacristain, le clerc est soumis aux mêmes interdictions de cumul que le curé, c'est donc une charge principale.

- Les acolytes

La cause matérielle = il doit être fidèle de l’Église.
La cause efficiente = il est nommé par le curé de sa paroisse avec l’accord de son évêque (ou archevêque).
La cause formelle = il est engagé par le curé de sa paroisse ou par son évêque (ou archevêque).
La cause finale = Il reçoit une mission précise de son supérieur, c’est généralement un fidèle désirant s’instruire religieusement pour devenir diacre ou vicaire par la suite. Ils ne sont pas considérés comme des clercs et sont sous la responsabilité directe de celui qui les nomme.

Cumul : N’étant pas clercs par leur fonction d’acolyte ils ne sont liés à aucune interdiction de cumul.

Paroisse nobiliaire (fief)

La paroisse nobiliaire est obligatoirement un domaine, référencé comme fief et comportant une chapelle et au moins une résidence.

Elle doit se faire rattacher à un diocèse, de préférence proche géographiquement parlant, mais le noble propriétaire de la paroisse nobiliaire pourra choisir son évêque, en accord avec celui-ci, parmi les évêques nationaux, cardinaux inclus. La chapelle est le lieu de rassemblement des propriétaires et de leurs invités devant laquelle le chapelain et ses assistants célèbrent différentes cérémonies.

Elle ne peut avoir qu’un responsable reconnu comme tel qui peut être un chapelain ordonné ou pas.

Il est de l'autorité de l'Archevêque de faire reconnaître une chapelle Nobiliaire auprès de la Congrégation de Diffusion de la Foy.

Paroisse Communautaire.

Dans certains cas des communautés, des associations, des confréries voir des guildes ou des groupements militaires peuvent avoir besoin dans leur rang d’un guide religieux. Ces corporations doivent se présenter à l’évêque de leur région qui pourra leur attribuer un responsable religieux portant alors le titre d’aumônier.




Ce texte est important pour un futur clerc, puisqu'il explique le découpage inférieur de l'Église, et son fonctionnement hiérarchique. Nous allons maintenant voir si vous avez saisi toutes les nuances de ce document, et aborder quelques points essentiels. Je vous enjoins donc à répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les 3 types de Paroisses ?
  • Qui peut diriger une paroisse ? Sous la responsabilité de qui ?
  • Quelle est la différence entre un Curé, un Diacre, un Vicaire et un Sacristain faisant office de Curé ?
  • Quel est l'intérêt d'attribuer à un Sacristain les fonctions In Gratibus d'un Curé ?
  • Peut on cumuler des charges Primaires ? Si oui sous quelle(s) condition(s) ?
  • Peut on cumuler des charges Secondaires ? Si oui sous quelle(s) condition(s) ?
  • Qu'est-ce qu'un acolyte ? De qui dépend il ?
  • Qu'est ce qu'une paroisse nobiliaire ? Qui la dirige ?
  • De qui dépend le clerc qui la dirige ?
  • Peut il cumuler sa charge ? Si oui sous quelles conditions ?


PS : Je vous rappelle que vous devez répondre par des phrases courtes, structurées et claires.
De plus il est inutile de recopier le document qui vous est présenté. Faites vos propres phrases.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valerian2
Diacre de Brignoles
Diacre de Brignoles
avatar

Lieu RP : Marseille

Feuille de personnage
Nom et prénom: Valérian de Lemcel-Vonsage
Paroisse: Brignoles

MessageSujet: Re: e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial   Sam 18 Fév 2017 - 10:29

Citation :
Quels sont les 3 types de Paroisses ?
Il existe des Paroisses communales, ce sont des Paroisses qui sont dans une ville ouverte, des Paroisses Nobiliaires dans un fief et les Paroisses Communautaires.

Qui peut diriger une paroisse ? Sous la responsabilité de qui ?
La Paroisse peut être dirigée par un Curé, un Vicaire ou un Diacre, si elle est de type Communale.
La Paroisse peut être dirigée par un Chapelain, ordonné ou pas, si elle est de type Nobiliaire.
Enfin, elle peut être dirigée par un Aumônier, si elle est de type Communautaire.
Quelle que soit le type de Paroisse, elle sont sous la responsabilité d’un évêque.

Quelle est la différence entre un Curé, un Diacre, un Vicaire et un Sacristain faisant office de Curé ?
Le curé est un prêtre érudit en théologie, c’est une charge primaire.
Le Diacre et le Vicaire sont des fidèle, ordonné pour le Vicaire, non ordonné pour le Diacre. C’est une charge secondaire.
Le Sacristain, type fidèle, ne peut donner les sacrements, il prépare l’office In Gratibus.
Le Sacristain type Diacre ou Vicaire, est une charge Primaire.

Quel est l'intérêt d'attribuer à un Sacristain les fonctions In Gratibus d'un Curé ?
Cela permet de préparer l’office In Gratibus et de gérer les demandes de sacrements pour les rediriger vers un clerc.

Peut-on cumuler des charges Primaires ? Si oui sous quelle(s) condition(s) ?
Il n’est pas possible de cumuler des charges Primaires, mais on peut avoir en plus de la charge Primaires, jusqu’à deux charges secondaires. Mais les charges secondaires se cumulent si elles dépendent du même évêque.

Peut-on cumuler des charges Secondaires ? Si oui sous quelle(s) condition(s) ?
Les deux charges, maximum, Secondaires, doivent dépendrent du même évêque.

Qu'est-ce qu'un acolyte ? De qui dépend il ?
L’Acolyte, à ne pas confondre avec l’Alcoolique, est un fidèle qui souhaite généralement s’instruire religieusement, mais ne sont pas clerc. Ils dépendent du curé avec l’accord de l’évêque.

Qu'est-ce qu'une paroisse nobiliaire ? Qui la dirige ?
La Paroisse Nobiliaire est la paroisse d’un fief et est rattachée à un diocèse, elle est dirigée par un Chapelain.

De qui dépend le clerc qui la dirige ?
Le clerc dépend d’un évêque ou d’un cardinal, choisit par le noble propriétaire.

Peut-il cumuler sa charge ? Si oui sous quelles conditions ?

La charge du Chapelain est une charge secondaire et répond donc aux même conditions de cumul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hull19
Cardinal
avatar

Lieu RP : Arles

MessageSujet: Re: e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial   Sam 18 Fév 2017 - 15:21

Hull lut les réponses et sourit à la mention d'alcoolique.

"Fort bien, vos réponses sont parfaites."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial   

Revenir en haut Aller en bas
 
e) Partie II > 1 : Le découpage Paroissial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Résumé partie XXVI et impressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SIEGE DES ARCHEVECHES DE PROVENCE :: Cellule de Valerian2-
Sauter vers: