AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRomeGardeRegistresLe Droit CanonLe Dogme

Partagez | 
 

 I Le Baptême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richelieu1
Cardinal Archevêque d'Aix-en-Provence
avatar

Lieu RP : Brignoles

Feuille de personnage
Nom et prénom: Ludovi de Sabran
Paroisse: Brignoles

MessageSujet: I Le Baptême   Mer 13 Avr 2011 - 20:31

Citation :

Ad mundi salutem per sanctificationem

Bulle pontificale « Vers le Salut du monde par la Sanctification ».



Article 1 :
Le quadriptyque causal :

La cause matérielle = Un croyant remplissant les conditions prérequises par le Droit Canon et les règles en vigueur, conforme au premier, dans son diocèse.
La cause efficiente = Tout clerc habilité par sa charge.
La cause formelle = La célébration, le serment de fidélité, la symbolique de l’eau.
La cause finale = Entrée dans la communauté et la communions des fidèles.


Section A : Le Baptême

Article 2 : La nature dogmatique du baptême est définie par les préceptes sur le sacrement contenus dans le Livre des Doctrines.

Article 3 : Seul un croyant
ayant compris et assimilé les base du credo peut recevoir le sacrement du baptême. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

Article 4 : L'Eglise recommande au croyant de suivre, et au prêtre de faire suivre, une pastorale conforme aux doctrines de l’Eglise et validée par la préfecture pour l’Enseignement Aristotélicien avant la réception du sacrement. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

    - Article 4 bis : Il est laissé aux Assemblées Épiscopales le droit de statuer sur le caractère obligatoire, facultatif ou partiel de l'enseignement des pastorales.

Article 5 : Les enfants et autres êtres humains étant dans l’impossibilité intellectuelle de suivre une pastorale peuvent recevoir le baptême si les parents, les tuteurs ou les parrains s’engagent à leur fournir une éducation aristotélicienne et un accompagnement spirituel conforme aux doctrines de l’Eglise.

    - Article 5 bis : Ayant atteint sa majorité l’enfant, confirmera son baptême par une nouvelle célébration.

    - Article 5 ter : Ces personnes ne sont pas soumise aux articles 3, 4 et 9 (Can. 1-I-A-3,4,9.) de ce présent droit. Les devoirs énoncés par ceux-ci sont alors remplis par les parrains dont la présence est rendue obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).

Article 6 : Les croyants ayant appartenu auparavant à un culte hérétique et maintenant convertis à la religion aristotélicienne rejettent officiellement et publiquement leur ancienne croyance avant de recevoir le sacrement du baptême.

    - Article 6 bis : La présence d'au moins un parrain ou une marraine est rendue obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).

Article 7 : L’officiant est un prêtre ayant une charge de clerc, un diacre ou assimilé.

Article 8 : Le baptême a lieu dans la paroisse de résidence du futur fidèle, ou à défaut dans tout autre lieu consacré.

    - Article 8 bis : Si le baptême n'a pas lieu dans la paroisse de résidence du demandeur, l'officiant est prié de demander l'autorisation à l'évêque référent du croyant demandeur.

    - Article 8 ter : En cas d'absence de l'évêque référent, la demande est adressée à la personne suppléante responsable, ou, le cas échéant, au supérieur hiérarchique direct le plus proche.

Article 9 : L'Eglise recommande au croyant demandeur du baptême d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui l'assistera dans ses premiers pas dans la communauté.

Article 10 : Lors de la cérémonie baptismale, le croyant doit au minimum faire officiellement siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

Article 11 : Lors de la cérémonie baptismale, le baptisé est symboliquement reçu dans la communauté des fidèles, soit par l’onction, soit par la symbolique de l’eau, soit par les deux.

Article 12 : Le nom de chaque baptisé est inscrit dans les registres paroissiaux ou épiscopaux, et dans les registres généraux de l’Eglise.


Section B : Affirmation (confirmation du baptême)

Article 13 : Toute personne baptisée dans son jeune âge ayant atteint sa majorité est amenée à confirmer son baptême.

Article 14 : L'affirmation est constituée d’une part recommandée, qui est le suivi d’une pastorale, et d’autre part d’une célébration où le fidèle réaffirme sa croyance précédemment assurée par son parrain lors de son baptême.

Article 15 : Lors de la cérémonie d'affirmation, le croyant affirme officiellement faire siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

Article 16 : Lors de la cérémonie, le fidèle est symboliquement confirmé par l’onction et l'eau.

Article 17 : L'Eglise recommande au fidèle confirmant d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui lui assureront un accompagnement spirituel et un soutien dans la communauté des fidèles.

Article 18 : Les registres paroissiaux ou épiscopaux, ainsi que les registres généraux de l’Eglise sont mis à jour et édités au besoin.


Texte canonique sur les sacrements de l’Église Aristotélicienne et Romaine.
Donné à Rome sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le deuxième jour du mois d'avril de l'an de grâce MCDLIX.

Publié par feu Son Éminence Jeandalf le treizième du mois de février de l'an MCDLV ; amendé, revu et corrigé, et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal et Doyen du Sacré-Collège, le II du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur, jour de la Saint Abysmo.

Code:
[quote][img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]
[size=18][color=orange][i][b]Ad mundi salutem per sanctificationem[/b][/i]

[i]Bulle pontificale « Vers le Salut du monde par la Sanctification ».[/i][/color][/size]

[b]
[color=black]Article 1 :[/color][/b][color=black] Le quadriptyque causal :

La cause matérielle = Un croyant remplissant les conditions prérequises par le Droit Canon et les règles en vigueur, conforme au premier, dans son diocèse.
La cause efficiente = Tout clerc habilité par sa charge.
La cause formelle = La célébration, le serment de fidélité, la symbolique de l’eau.
La cause finale = Entrée dans la communauté et la communions des fidèles.


[u][b]Section A : Le Baptême[/b][/u]

[b]Article 2 :[/b] La nature dogmatique du baptême est définie par les préceptes sur le sacrement contenus dans le Livre des Doctrines.

[b]Article 3 :[/b] Seul un croyant
ayant compris et assimilé les base du credo peut recevoir le sacrement du baptême. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)

[b]Article 4 :[/b] L'Eglise recommande au croyant de suivre, et au prêtre de faire suivre, une pastorale conforme aux doctrines de l’Eglise et validée par la préfecture pour l’Enseignement Aristotélicien avant la réception du sacrement. (non-applicable au Can. 1-I-A-5)
[/color]
[list][color=black][i] [b]- Article 4 bis[/b] :[/i] Il est laissé aux Assemblées Épiscopales le droit de statuer sur le caractère obligatoire, facultatif ou partiel de l'enseignement des pastorales.
[/color]
[/list][color=black][b]Article 5 :[/b] Les enfants et autres êtres humains étant dans l’impossibilité intellectuelle de suivre une pastorale peuvent recevoir le baptême si les parents, les tuteurs ou les parrains s’engagent à leur fournir une éducation aristotélicienne et un accompagnement spirituel conforme aux doctrines de l’Eglise.
[/color]
[list][color=black][i] [b]- Article 5 bis[/b] :[/i] Ayant atteint sa majorité l’enfant, confirmera son baptême par une nouvelle célébration.

[i][b]- Article 5 ter [/b]:[/i] Ces personnes ne sont pas soumise aux articles 3, 4 et 9 (Can. 1-I-A-3,4,9.) de ce présent droit. Les devoirs énoncés par ceux-ci sont alors remplis par les parrains dont la présence est rendue obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).[/color]
[/list][color=black][b]Article 6 :[/b] Les croyants ayant appartenu auparavant à un culte hérétique et maintenant convertis à la religion aristotélicienne rejettent officiellement et publiquement leur ancienne croyance avant de recevoir le sacrement du baptême.
[/color]
[list][color=black][i] [b]- Article 6 bis[/b] :[/i] La présence d'au moins un parrain ou une marraine est rendue obligatoire contrairement à l'énoncé de l'article 9 (Can. 1-I-A-9.).
[/color]
[/list][color=black][b]Article 7 :[/b] L’officiant est un prêtre ayant une charge de clerc, un diacre ou assimilé.

[b]Article 8 :[/b] Le baptême a lieu dans la paroisse de résidence du futur fidèle, ou à défaut dans tout autre lieu consacré.
[/color]
[list][color=black][i] [b]- Article 8 bis[/b] :[/i] Si le baptême n'a pas lieu dans la paroisse de résidence du demandeur, l'officiant est prié de demander l'autorisation à l'évêque référent du croyant demandeur.

[i] [b]- Article 8 ter[/b] :[/i] En cas d'absence de l'évêque référent, la demande est adressée à la personne suppléante responsable, ou, le cas échéant, au supérieur hiérarchique direct le plus proche.[/color]
[/list][color=black][b]Article 9 :[/b] L'Eglise recommande au croyant demandeur du baptême d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui l'assistera dans ses premiers pas dans la communauté.

[b]Article 10 :[/b] Lors de la cérémonie baptismale, le croyant doit au minimum faire officiellement siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

[b]Article 11 :[/b] Lors de la cérémonie baptismale, le baptisé est symboliquement reçu dans la communauté des fidèles, soit par l’onction, soit par la symbolique de l’eau, soit par les deux.

[b]Article 12 :[/b] Le nom de chaque baptisé est inscrit dans les registres paroissiaux ou épiscopaux, et dans les registres généraux de l’Eglise.


[u][b]Section B : Affirmation (confirmation du baptême) [/b][/u]

[b]Article 13 :[/b] Toute personne baptisée dans son jeune âge ayant atteint sa majorité est amenée à confirmer son baptême.

[b]Article 14 :[/b] L'affirmation est constituée d’une part recommandée, qui est le suivi d’une pastorale, et d’autre part d’une célébration où le fidèle réaffirme sa croyance précédemment assurée par son parrain lors de son baptême.

[b]Article 15 :[/b] Lors de la cérémonie d'affirmation, le croyant affirme officiellement faire siens les dogmes et doctrines de l’Eglise en récitant le Credo.

[b]Article 16 :[/b] Lors de la cérémonie, le fidèle est symboliquement confirmé par l’onction et l'eau.

[b]Article 17 :[/b] L'Eglise recommande au fidèle confirmant d'être accompagné d’au moins un parrain ou une marraine qui lui assureront un accompagnement spirituel et un soutien dans la communauté des fidèles.

[b]Article 18 :[/b] Les registres paroissiaux ou épiscopaux, ainsi que les registres généraux de l’Eglise sont mis à jour et édités au besoin.


[i]Texte canonique sur les sacrements de l’Église Aristotélicienne et Romaine.
Donné à Rome sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le deuxième jour du mois d'avril de l'an de grâce MCDLIX.

Publié par feu Son Éminence Jeandalf le treizième du mois de février de l'an MCDLV ; amendé, revu et corrigé, et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal et Doyen du Sacré-Collège, le II du mois d'avril de l’an de grâce MCDLIX de Notre Seigneur, jour de la Saint Abysmo. [/i][/color][/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu1
Cardinal Archevêque d'Aix-en-Provence
avatar

Lieu RP : Brignoles

Feuille de personnage
Nom et prénom: Ludovi de Sabran
Paroisse: Brignoles

MessageSujet: Re: I Le Baptême   Jeu 14 Avr 2011 - 20:51

Citation :

Le Droit Canon I - Le Mariage - Compléments Dogmatique


I) Aspect dogmatique. Source: doctrine de l'amitié Aristotélicienne.

Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés.
Le baptême introduit le fidèle dans une union avec les autres baptisé et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le baptême introduit donc dans une famille divine et humaine. Divine car il met en relation avec Dieu. Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.


II) Formalités administratives

Le baptême possède cette dimension spirituelle mais il possède aussi une valeur juridique. Comme tel certaines formalités doivent l'accompagner.

*Baptême des enfants :

Pour un enfant ou un simple d’esprit la présence d'un parrain et d'une marraine lors de la cérémonie est obligatoire. Leur devoir sera de veiller à l'éducation religieuse de l'enfant. Les parants peuvent faire office de Parrains aristotélicien.
Si l’enfant n’a pas l’âge de comprendre le sens de cette cérémonie il ne doit pas être inscrit aux registres et il ne le ferra lui même que le jours où il demandera confirmation de ce baptême.

*Baptême des adultes ( ou confirmations pour un adulte ayant été baptisé enfant)

A) En faire la demande explicite

B) Être reconnu saint d’esprit et capable de comprendre l’engagement.

C) Ne pas être déjà baptisé

S’il est déjà baptisé nous avons 2 cas : [/u]

C1) Si c'est dans l'église Aristotélicienne on peut par contre faire une confirmation du baptême. (C'est l'idéale si le baptisé à déjà pour des raisons RP signalé avoir été baptisé)
La confirmation est en général utilisé pour les adultes qui ont été baptisé enfants, ou ceux dont les traces du baptêmes ont été perdu ou entaché d’irrégularité)

C2) Si c’est dans une Eglise hérétique ou carrément une religion différente. Il faut en premier que le candidat renonce à ce baptême et rejette ça foi en disant avoir été trompé. Il subira une pénitence en rapport avec le niveau d’hérésie de son ancienne religion.
Il devra juste avant de recevoir le sacrement rappeler clairement et honnêtement qu’il renonce à ses anciennes croyances pour entrer pleinement et totalement dans l’amitié aristotélicienne. Dans le cas d’une reconversion la présence d’un parrain baptisé est obligatoire.

D) Etre inscrit aux registres du Vatican.

E) C'est au curé de la paroisse que revient la tâche et la responsabilité d'organiser ce sacrement, en cas d'empêchement ou dans le cas où il n'y aurait pas de curé ou de diacre, l'officiant peut être un clerc reconnu par l’église Aristotélicienne et n'étant pas sujet à interdictions.
Dans le cas du baptême de nobles ou de personnages importants, le clerc responsable peut demander à son Évêque ou un cardinal de diriger la cérémonie.

F) Le parrainage est hautement souhaité mais non une obligation, à part pour les reconversions. Toute fois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions.


III) La cérémonie liturgique. Suite au concile Vatican I en l’an de l’amitié 1454

Un exemple conseillé de cette cérémonie se trouve en point IV. Il peut être suivi ( préférable ) mais n'est pas obligatoire du moment que certains points sont présents:

1) Aspersion d'eau accompagné des paroles: Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

2) Déclaration solennelle de la Foi Aristotélicienne par le baptisé ou les parrains et marraines si le baptisé n'a pas l’âge de raison.


IV) La cérémonie type. Suite au concile Vatican I en l’an de l’amitié 1454

1)Brève présentation de l'importance de la cérémonie et sur son sens, en reprenant les points:

-Agrégation à la communauté des fidèles
-Illumination de l'Ame par la Foi
-Début du chemin de purification.
-Libération de la vision purement matérielle du monde: accession au -monde des Idées.
-Promesse du paradis.

2) Introduction solennelle dans l'Eglise pour signifier l'acceptation du nouveau croyant par la communauté et le statut de nouvelle maison que l'Eglise possède pour le croyant.

3) Arrivée devant le Baptistère.

Lecture d'un texte du dogme
Exemple : LIVRE DES VERTUS -Livre 1, le Mythe Aristotélicien- Partie VII, l'amour.

Citation :
“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

4) Serment d'allégeance à l'Eglise Aristotélicienne fait par le nouveau croyant.

Citation :
CREDO

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

5)Baptême proprement dit par immersion: rite de purification des fautes passées.

Aspersion d'eau accompagné des paroles: Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

6) Le baptisé reçoit un cierge et le célébrant le renvoie par une exhortation à porter par ses exemples la lumière aux autres et lui dit ce qu'il a gagné par le baptême et ce qu'il risque de perdre en trahissant son engagement solennel par une conduite déshonnête.

7) Le baptisé reçoit aussi une médaille aristotélicienne de couleur bleu cyan, couleur des fidèles Aristotéliciens baptisés, ils pourront l’utiliser sur leurs signatures afin d’afficher leur engagement aristotélicien.

Code:
[quote][img]http://img522.imageshack.us/img522/4493/badgecopiepetitcd1.png[/img]
[size=18][color=orange][i][b]Le Droit Canon I - Le Mariage - Compléments Dogmatique[/b][/i][/color][/size]


[color=black][b]I) Aspect dogmatique. Source: doctrine de l'amitié Aristotélicienne.[/b]

[quote][color=black]"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés.
Le baptême introduit le fidèle dans une union avec les autres baptisé et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le baptême introduit donc dans une famille divine et humaine. Divine car il met en relation avec Dieu. Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.[/color][/quote]


[b]II) Formalités administratives[/b]

Le baptême possède cette dimension spirituelle mais il possède aussi une valeur juridique. Comme tel certaines formalités doivent l'accompagner.

[u]*Baptême des enfants :[/u]

Pour un enfant ou un simple d’esprit la présence d'un parrain et d'une marraine lors de la cérémonie est obligatoire. Leur devoir sera de veiller à l'éducation religieuse de l'enfant. Les parants peuvent faire office de Parrains aristotélicien.
Si l’enfant n’a pas l’âge de comprendre le sens de cette cérémonie il ne doit pas être inscrit aux registres et il ne le ferra lui même que le jours où il demandera confirmation de ce baptême.

[u]*Baptême des adultes ( ou confirmations pour un adulte ayant été baptisé enfant)[/u]

A) En faire la demande explicite

B) Être reconnu saint d’esprit et capable de comprendre l’engagement.

C) Ne pas être déjà baptisé

S’il est déjà baptisé nous avons 2 cas : [/u]

C1) Si c'est dans l'église Aristotélicienne on peut par contre faire une confirmation du baptême. (C'est l'idéale si le baptisé à déjà pour des raisons RP signalé avoir été baptisé)
La confirmation est en général utilisé pour les adultes qui ont été baptisé enfants, ou ceux dont les traces du baptêmes ont été perdu ou entaché d’irrégularité)

C2) Si c’est dans une Eglise hérétique ou carrément une religion différente. Il faut en premier que le candidat renonce à ce baptême et rejette ça foi en disant avoir été trompé. Il subira une pénitence en rapport avec le niveau d’hérésie de son ancienne religion.
Il devra juste avant de recevoir le sacrement rappeler clairement et honnêtement qu’il renonce à ses anciennes croyances pour entrer pleinement et totalement dans l’amitié aristotélicienne. Dans le cas d’une reconversion la présence d’un parrain baptisé est obligatoire.

D) Etre inscrit aux registres du Vatican.

E) C'est au curé de la paroisse que revient la tâche et la responsabilité d'organiser ce sacrement, en cas d'empêchement ou dans le cas où il n'y aurait pas de curé ou de diacre, l'officiant peut être un clerc reconnu par l’église Aristotélicienne et n'étant pas sujet à interdictions.
Dans le cas du baptême de nobles ou de personnages importants, le clerc responsable peut demander à son Évêque ou un cardinal de diriger la cérémonie.

F) Le parrainage est hautement souhaité mais non une obligation, à part pour les reconversions. Toute fois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions.


[b]III) La cérémonie liturgique. Suite au concile Vatican I en l’an de l’amitié 1454[/b]

Un exemple conseillé de cette cérémonie se trouve en point IV. Il peut être suivi ( préférable ) mais n'est pas obligatoire du moment que certains points sont présents:

1) Aspersion d'eau accompagné des paroles: Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

2) Déclaration solennelle de la Foi Aristotélicienne par le baptisé ou les parrains et marraines si le baptisé n'a pas l’âge de raison.


[b]IV) La cérémonie type. Suite au concile Vatican I en l’an de l’amitié 1454[/b]

1)Brève présentation de l'importance de la cérémonie et sur son sens, en reprenant les points:

-Agrégation à la communauté des fidèles
-Illumination de l'Ame par la Foi
-Début du chemin de purification.
-Libération de la vision purement matérielle du monde: accession au -monde des Idées.
-Promesse du paradis.

2) Introduction solennelle dans l'Eglise pour signifier l'acceptation du nouveau croyant par la communauté et le statut de nouvelle maison que l'Eglise possède pour le croyant.

3) Arrivée devant le Baptistère.

Lecture d'un texte du dogme
Exemple : LIVRE DES VERTUS -Livre 1, le Mythe Aristotélicien- Partie VII, l'amour.

[quote][color=black]“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.[/color][/quote]

4) Serment d'allégeance à l'Eglise Aristotélicienne fait par le nouveau croyant.

[quote][color=black]CREDO

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN[/color][/quote]

5)Baptême proprement dit par immersion: rite de purification des fautes passées.

Aspersion d'eau accompagné des paroles: Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

6) Le baptisé reçoit un cierge et le célébrant le renvoie par une exhortation à porter par ses exemples la lumière aux autres et lui dit ce qu'il a gagné par le baptême et ce qu'il risque de perdre en trahissant son engagement solennel par une conduite déshonnête.

7) Le baptisé reçoit aussi une médaille aristotélicienne de couleur bleu cyan, couleur des fidèles Aristotéliciens baptisés, ils pourront l’utiliser sur leurs signatures afin d’afficher leur engagement aristotélicien.[/color][/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I Le Baptême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700
» Baptême de Viviemoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SIEGE DES ARCHEVECHES DE PROVENCE :: BIBLIOTHEQUE MYMY VON AHLEFELDT-OLDENBURG :: Le Dogme et le Droit Canon :: Le Droit Canon-
Sauter vers: